Dans sa nouvelle création “El farah watana” (la fête nous va bien), le metteur en scène Walid Ayadi a choisi la fête du mariage pour mettre à nu les travers d’une société tunisienne structurée par les apparences, le poids des traditions et le voyeurisme.

Thursday 21-02-2019 19:30
Thursday 21-02-2019 21:30

Signaler une erreur

Commentaires

blog comments powered by Disqus