La Fondation de la Maison de Tunisie a le plaisir de vous inviter à la première exposition permanente de la collection des oeuvres artistiques acquises par la Fondation. vernissage le samedi 13 janvier à 18h.

samedi 13-01-2018 18:00
samedi 13-01-2018 22:00

Signaler une erreur

Depuis 2013, la Fondation de la Maison de Tunisie s’est engagée dans l’acquisition d’œuvres artistiques, toiles et dessins en vue d’imprégner une touche artistique à l’environnement des résidents et des visiteurs de la Maison de Tunisie et ceci en donnant un aperçu de la jeune scène artistique contemporaine tunisienne.

La collection s’est progressivement enrichie par des œuvres offertes à la Fondation.

Nous aurons le plaisir de vous présenter pour la première fois cette collection qui sera exposée dans les espaces communs de la Maison et qui restera accrochée d'une façon permanente.

 

Artistes exposants :

 

Nidhal Chamekh :

 

Né en 1985 à Dahmani en Tunisie, Nidhal Chamekh vit et travaille entre Paris et Tunis. Artiste plasticien, il poursuit ses études aux Beaux-arts de Tunis et de Paris. Il trace un chemin de réflexion et d’expérimentation pour repenser notre époque. Chacune de ses créations se situe, pour les questionner, dans l’intersection entre le biographique et le politique ; entre le vécu et l’historique ; entre l’événement et l’archive. Du dessin à l’installation à la photo et la vidéo, Nidhal Chamekh fragmente et défait, dissèque à travers ses œuvres la constitution même de notre identité contemporaine.
Ses œuvres ont été exposées à la Biennale de Venise, la Triennale d’Aïchi, la Biennale de Yinchuan, la Biennale de Dakar et montrées à Tunis durant les expositions du collectif Politics, à Paris à l’Institut du Monde Arabe et à Drawing Now, en Italie au FM Centre d’art contemporain de Milan, à Londres au Drawing Room durant la Foire 1:54 ainsi qu’à Art Basel et au Musée Hood pour ne citer qu’eux.

 

El SEED :

 

Les compositions calligraphiques d’EL Seed font appel non seulement aux mots et à leur signification, mais aussi à leur mouvement, qui transporte le spectateur dans un univers surréaliste. eL Seed aborde, à travers son travail, des sujet qui semblent contradictoires, mais qui reflètent la réalité complexe de l'humanité et du monde dans lequel nous vivons.

eL Seed a installé son travail dans l’espace public, les galeries et les institutions aux quatre coins du monde.
Des rues de New York, aux favelas de Rio de Janeiro, des bidonvilles du Cap, aux immeubles de Paris, son approche contemporaine vise à rapprocher les peuples, les cultures et les générations.

En 2017, eL Seed remporte le Prix UNESCO Sharjah pour la culture arabe. Il est nommé ‘Global Thinker’ en 2016 par la revue Foreign Policy pour son projet ‘Perception’ dans le quartier des Chiffonniers du Caire. En 2013, il collabore avec Louis Vuitton en décorant de ses calligraphies leur célèbre ‘Foulard d’artiste’.

 

SHOOF :

 

Né à la Medina de Tunis en 1979, Shoof arrive en France en 2004 pour poursuivre ses études en sciences politiques.
Ayant depuis l’enfance un lien avec l’écriture et les mots, Shoof les utilisera d’abord dans ses poésies et puis dans ses textes de rap. Grand amateur de la culture hip hop, il a toujours su jouer avec leur rythme, leur cadence et la construction métrique de la phrase donnant nais- sance au “flow”.
En 2007 la transition s’opère : il passera deux années à écrire compulsivement sur papier A4 en répétant qu’une seule phrase de façon systématique. La calligraphie arrive à ce moment là où le sens des mots s’efface pour faire émerger la pratique, qui se suffira à elle même.
Si les mots ne sont qu’immatériels, la pratique plastique est ancrée dans un support concret et solide, permettant ainsi à l’artiste de travailler sur un objet prenant corps dans l’espace pour mieux le dissoudre, le décomposer, le fragmenter et reconstruire derrière une nouvelle écriture s’adressant directement aux sens de la perception. En 2013, il se fait connaître en repeignant un appartement entier au dernier étage de la Tour Paris 13 puis participe en 2014 au projet Djerbahood.

 

Othmane Taleb :

 

Architecte / artiste visuel.
Né en 1977, a étudié l'architecture à l'Ecole d'architecture de Tunis (ENAU).
Il expose depuis 2007, représenté par Hajer Azouz, conservateur et designer d'intérieur à Tunis.
Il tend à une nouvelle lecture de l'art figuratif et pousse toujours plus loin les limites du représentant; sa représentation reflète les enjeux socioculturels de notre temps.

Othmane Taleb a montré son travail, en Tunisie (galeries et biennale comme Jaou Tunis), Pavillon de la Tunisie, 57ème Biennale de Venise (Absence de Chemin), Beyrouth Art Fair 2017, France dans la Glass Box gallery, l'Hôtel de Ville, galeries privées à Paris, Salon d'art DDessin 17, Sénégal à la Biennale de Dakar (Bind Contemporary), Suisse, Maroc.
Les prochains événements principaux sont, DDessin 18, dessin maintenant 2018, Marrakech 1:54 Contemporary African Art Fair.

Ses œuvres font partie des collections permanentes du gouvernement tunisien, de la banque Attijari et de nombreux collectionneurs en Tunisie et à l'étranger. Ses dernières œuvres ont été montrées à la foire d'art de Beyrouth 2017.
Othmane vit à Tunis.

 

Leila Shili :

 

Née en 1981 à Tunis, vit et travaille à Tunis (TUNISIE). Leila est une artiste plasticienne. En 2017, elle obtient son doctorat en Sciences et Techniques des Arts. Depuis 2011, elle est assistante permanente de l’enseignement supérieur à l’Institut Supérieur des Beaux-arts de Tunis.
Depuis 2005, elle participe à plusieurs expositions de groupe en Tunisie (musée de Sidi Bou Said, palais el Abdelleya, Essaada, el Borj, el Teatro, palais Kheireddine, espace Sadika,…) en ITALIE, ALGERIE, JORDANIE, ESPAGNE, USA, TAIWAN, CHINE et au CANADA. En janvier 2015, Leila a réalisé sa première exposition personnelle, à la galerie Mille Feuilles à Tunis.

Leila a obtenu plusieurs Prix nationaux. En novembre 2013, elle obtient le 2ième Prix du concours de peinture CTAM’ART. Au mois d’avril 2013, elle obtient le 1er prix du concours de la 7ième édition de l’ATB challenge, art et culture. En 2012, le 2ième prix de la 6ième édition de l’ATB challenge. En juin 2008, elle obtient le 2ième prix du concours « Art à venir », au palais Essaada. En juin 2006, elle obtient le 1ier prix du concours de peinture de « l’Environnement ». Au titre de l’année 2005, elle obtient un prix spécial du concours National de dessin.

Lassaad Ouniss :


artiste peintre tunisien 

Commentaires

blog comments powered by Disqus